Ecole Inclusive

L’inclusion dans le réseau

Lors du colloque ALEDAS de 2018, Alain Trintignac (Inspecteur pédagogique au service pédagogique de l’AEFE, référent pour les élèves à besoins éducatifs particuliers) et Dominique Collado (chargée de mission pédagogie à la Mission laïque française MLF) ont présenté la politique volontariste du réseau au travers de la circulaire du 4 août 2017 relative à la scolarisation des élèves en situation de handicap, la création de l’Observatoire pour les élèves à besoins éducatifs particuliers et la production de documents : FAQ pour les parents, guide des Accompagnants, en coopération avec la FAPEE, guide pour les enseignants. une enquête annuelle recense les mises en place des différents dispositifs PPRE, PAP, PPS dans le réseau. Les plans de formation continue offrent tous des formations spécifiques aux enseignants volontaires.

La table ronde des parents constatait que l’enseignement français à l’étranger, dont on vante l’excellence et les nombreuses mentions, parce qu’il n’y existe pas de dispositifs type ULIS, SEGPA ou de réseau d’aide spécialisée aux enfants en difficultés pouvait être paradoxalement, au gré d’enseignants de bonne volonté et prêts à se former, plus inclusif que certaines écoles ordinaires sur le territoire national.
Ce qui est attendu pour une école inclusive réelle :

  •  une information spécifique sur le site de chaque établissement du réseau les modalités de scolarisation et de suivi des EBEP
  •  une formation accrue des professeurs des écoles sur la prise en charge de la difficulté scolaire notamment celle générée par les troubles Dys,
  •  la présence d’un enseignant référent par établissement pour aider ses collègues et suivre le parcours de scolarisation des élèves concernés.

Cette première rencontre entre écoles, enseignants, parents et spécialistes s’est révélée riche en échanges, tous étant repartis avec l’envie d’entrer résolument dans l’action, chacun dans sa zone géographique, mais aussi de garder les contacts tissés et de travailler ensemble sur des projets. L’UPE et le Lycée Français de Bruxelles ont d’ores et déjà donné RDV à tous en 2020 pour progresser ensemble davantage.
Les actes du colloque, des enregistrements seront prochainement mis sur le site d’ALEDAS et diffusé dans le réseau.

Questions fréquentes

Vous trouverez sur la page de notre fédération les points-clés et les réponses aux questions que se posent les familles: https://www.fapee.com/0BEP-Questions-frequentes

A l’APA, une commission se charge spécifiquement de vous orienter: vous pouvez les contacter à ecoleinclusive@apaliceo.com

Actualités

3 groupes de travail sont actuellement en cours:

GT : Qualinclus

Sous la direction d’Alain Trintignac, IEN, référent handicap à l’AEFE, ce groupe travaille à l’adaptation de Qualinclus, document de référence d’auto-évaluation sur la qualité de l’inclusion scolaire à l’enseignement français à l’étranger.

GT : AESH (AVS)

Dominique Collado, référente handicap 1er degré à la Mission Laïque Française dirige ce groupe de travail sur toutes les questions de fond concernant les accompagnants scolaires : recrutement, formation, financement, statut au sein de l’établissement, fonction et rôle.
Le projet est d’écrire un vademecum et une fiche de poste à destination des établissements et des parents pour la prochaine rentrée scolaire.
La FAPEE référence les modèles de convention connus des parents et souhaite mettre en avant des initiatives locales comme celle de ALEDAS à Barcelone ( conventions de stage « Erasmus + » avec des écoles d’orthophonie et de psychomotricité).

GT : Personnel para-médical

Au cours de la première rencontre organisée par Raphaëlle Dutertre, référente égalité à l’AEFE ont été évoquées toutes les problématiques rencontrées dans les établissements scolaires (convention, recrutement, suivi médical, place dans la communauté éducative…)
La FAPEE a proposé de travailler plus particulièrement, sur un accès « privilégié » des familles françaises aux centres de références des troubles des apprentissages en France (sur le modèle mis en place avec le service du Dr Revol à Lyon), ainsi que sur les sociétés de télémédecine et la prise en charge financière des diagnostics.